Les 10 meilleurs morceaux de rap américain que vous n’avez probablement pas écouté en 2020

De quoi mettre à jour vos playlists.

beam sélection morceaux rap us américain

De la trap mélodieuse, des influences boom-bap et West Coast ou encore des morceaux représentants des scènes locales, le but ici est de mettre à l’honneur un maximum de courant sonore du rap américain. Mais surtout, de vous faire découvrir des morceaux et des artistes qui n’ont sans doute pas eu assez de visibilité ces derniers mois. Tour d’horizon.

Lil Gotit, “Bet Up”

Ce rappeur d’Atlanta de 20 ans n’est autre que le petit frère de Lil Keed. Et comme lui, sa musique est infusée par une trap mélodieuse qui domine largement sa ville actuellement. Extrait de son dernier projet Superstar Creature, le morceau “Bet Up” met en exergue les qualités évidentes d’interprète de Lil Gotit et s’avère être un titre particulièrement entêtant. À écouter d’urgence pour les fans de Young Thug et Gunna, tant l’affiliation sonore y est évidente.

2KBABY, “FAXTS”

Si vous connaissez 2KBABY, c’est probablement grâce à son morceau “Old Streets” qui avait réussi à faire du bruit à sa sortie. Le tout jeune rappeur a enchainé en février dernier avec le morceau “FAXTS” et il continue d’user d’une recette diablement efficace : un flow entre chant et rap, un semblant de voix de tête et des productions simplistes mais idéales pour son registre. Sur le papier, rien d’exceptionnel donc. Pourtant, le résultat fait souvent mouche jusqu’ici avec 2KBABY.

DB.Boutabag, “Non Stoppin”

Le rappeur de Sacramento, en Californie, donne souvent l’impression de rapper avec le sentiment d’urgence. C’est particulièrement le cas sur “Non Stoppin” extrait de sa nouvelle mixtape. Nerveux et intense, ce morceau de DB.Boutabag semble avoir été pensé pour être écouté trop fort au volant d’une voiture volé. De son côté en tout cas, il décide de s’en prendre à ses concurrents et de distribuer les punchlines sur une production bondissante de NouryJ. C’est en tout cas un solide témoignage de l’importance de cette scène locale californienne, toutefois largement mise en retrait au profit de ses voisins de la Bay Area, véritable référence en matière de rap américain.

Kota the Friend, “California”

Si l’on base sur le titre de ce morceau et sur les sonorités de la musique de Kota the Friend, difficile d’imaginer que le jeune homme vient de Brooklyn. Et pourtant. Ensoleillé et chaleureux, ce nouveau titre dépeint le mode vie apaisant et sans contrainte qu’il rêve de passer avec la femme qu’il aime. “California” a en tout cas le mérite de transporter dès ses premières notes et de nous rappeler que l’été approche.

Sada Baby, “Slide”

Plus que quiconque dans cette sélection, les clips de Sada Baby sont absolument immanquables. Malgré un rap qui n’a rien d’humoristique, le rappeur de Détroit danse et fait preuve d’autodérision dans ses clips, tous plus improbables les uns que les autres. Musicalement, Sada Baby n’est pas en reste pour autant, tout particulièrement sur “Slide”. Sa capacité à multiplier les flows et sa voix assez singulière rendent sa musique bizarrement captivante. Quoi qu’il en soit, actuellement à Détroit, l’une des scènes locales américaines les plus intéressantes, personne ne fait mieux que Sada Baby. Et ça tombe bien, son prochain projet sortira le 20 mars.

Coast Contra, “Legacy”

En 2019, ce jeune groupe a signé le morceau “Queen & Slim”, leur premier single, qui a pris part à la B.O du film hollywoodien du même nom. Un joli coup de projecteur pour le crew, qui n’est pas pour autant particulièrement connu, du fait d’une discographie encore quasi inexistante. Cela risque de changer et c’est très bien parti pour avec la sortie du single “Legacy” en janvier dernier. D’influence boom-bap, surtout pour la production, le titre reste pourtant moderne et brille par son ambiance soulful et ses couplets très bien rappés. En clair, le début de carrière de Coast Contra est annonciateur de très belles choses pour la suite.

BlueBucksClan DJ x Jeeezy, “Waterproof”

Faussement calmes de par leur interprétation, DJ et Jeeezy (deux membre du collectif de Los Angeles BlueBucksClan) sont des collaborateurs réguliers. Sur “Waterproof”, le duo nous raconte notamment comment ils vont faire du shopping avec une carte bancaire volée ou comment ils ont perdu 1 000 dollars en jouant à NBA 2K. Un mode de vie décadent raconté avec des voix rauques dans des clips à tout petit budget. C’est aussi ça le rap qu’on aime.

N7 & Pwap, “Hold On”

Sur une production qui semble avoir été interceptée sur la boîte mail de DaBaby, N7 et Pwap débitent avec énergie et folie. Si le volume est monté assez haut, difficile de ne pas bouger frénétiquement la tête sur “Hold On”, bien aidé par des ad-libs fous et une 808 qui fait trembler les murs. À noter que ce morceau est extrait d’un projet commun entre les deux artistes qui s’intitulera Apply Pressure. Et c’est exactement ce que fait “Hold On”.

BEAM, “2X2”

Né en Jamaïque mais élevé à Miami, BEAM a réussi à réunir ces deux influences géographiques dans sa musique. Son dernier morceau “2X2” a été réalisé sur COLORS et malgré sa qualité évidente, il ne cumule qu’à 400 000 vues sur YouTube. Ce qui est bien trop faible pour un COLORS aussi réussi. Ses sonorités dancehall et son accent jamaïcain mélangés à son identité rap font de BEAM un artiste qui sort vite du lot. “2X2” n’en est qu’un exemple supplémentaire, bien aidé par un refrain qui ne sort pas de la tête.

D Smoke, “Top of the Morning”

Parfois comparé à Kendrick Lamar pour son timbre de voix et ses influences musicales, D Smoke signe ici un morceau à l’instrumentale jazz, ce qui rappellera forcément un certain album du rappeur de Compton. Outre cette comparaison flatteuse, D Smoke est un rappeur d’Inglewood surtout connu pour avoir remporté la première saison de Rhythm + Flow, le concours rap de Netflix. Et lorsque l’on se penche sur sa musique, on comprend vite pourquoi. En ce sens, “Top of the Morning” est peut être le morceau qui définit le mieux sa musique.

Sur le même thème, découvrez notre playlist Views qui rassemble les meilleurs morceaux du moment.