H&M annonce l’arrêt de son partenariat avec son fournisseur accusé de faire travailler des Ouïghours

h&m

Depuis quelques mois, la mobilisation s’intensifie face au scandale que subissent les Ouïghours, enfermé depuis des mois par le gouvernement chinois et contraint au travail forcé. De nombreuses marques avaient été pointés du doigt, car elles avaient recours à des fournisseurs de la région de Xinjiang, soupçonnés d’exploiter ce peuple depuis des années dans des camps d’exploitations. Peu à peu, ces dernières se désolidarisent de leurs fournisseurs, même si la route est encore longue et que beaucoup devraient suivre cet exemple. C’est le cas aujourd’hui d’H&M, qui annonce la fin de son partenariat avec un producteur de fil chinois impliqué dans ce scandale.

Au final, c’est plus de 80 marques qui avaient été accusée d’avoir recourt à ces fournisseurs. Dans cette liste, nous retrouvions Adidas, Amazon, Apple, Google, Nike, Nintendo, Zara et bien trop d’autres entités, renforçant la question sur notre façon de consommer et comment améliorer cette dernière dans le respect de la nature et de l’humanité. C’est maintenant aux différents gouvernements d’accentuer leurs pressions sur la Chine, pour venir au bout de cette honteuse exploitation.

À lire aussi : Le génocide des Ouïghours ne peut plus être passé sous silence