Pourquoi la pénurie de PS5 devrait durer encore plusieurs mois

La faute au Covid-19... et à Donald Trump ?

sony playstation 5 ps5 bruit ps4

Un fiasco sans précédent. Commercialisée à l’automne dernier, la PlayStation 5 (à l’image des Xbox Series) est en rupture de stock partout dans le monde. Si l’engouement du public est évidemment au rendez-vous, ces pénuries sont surtout causées par de graves problèmes au sein de la chaîne de production. Les dernières informations qui nous proviennent de la presse spécialisée ne sont guère réjouissantes, la tendance s’orientant vers un retour à la normal… pour fin 2021. C’est en tout cas ce que révèlent Le Parisien et Tom’s Guide dans des parutions récentes, en expliquant que la production des consoles nouvelles générations est bloquée suite à un enchaînement de défaillances.

Le premier grippage concerne la puce principale de la PS5 et des Xbox Series. Cette pièce, bien évidemment vitale pour la fabrication des consoles, manque en effet à l’appel. C’est l’entreprise AMD qui est en charge de fournir les deux géants du jeu vidéo, tout en équipant également les titans de l’informatique et de la téléphonie. Et malheureusement pour les gameurs, la PS5 et les Xbox Series ne sont absolument pas prioritaires. D’autant plus lorsque l’on sait qu’AMD rencontre des problèmes d’approvisionnement auprès de ses sous-traitants et se retrouve dans l’impossibilité de répondre aux commandes de tous ses clients. Et si la Covid-19 se trouve évidemment au rang des accusés, la crise sanitaire n’est pas la seule responsable de cette déroute.

playstation 5 PS5 images infos date de sortie prix officielles leak fuite prix date de sortie caractéristiques techniques prix quantités playstation

Chargée de fournir les composants des puces centrales à AMD, l’entreprise taïwanise TSMC n’est de son côté pas non plus assez approvisionnée en sous-composants (notamment le précieux substrat ABF) pour faire tourner sa production à plein régime. Et si cela peut paraître fou, cette pénurie pourrait bien avoir été causée par la guerre commerciale entamée par Donald Trump à l’encontre de la Chine il y a de cela quelques mois. L’effet domino est donc total, comme l’explique Laurent Le Pen, PDG de Omate (entreprise chinoise de montres connectées), dans les colonnes du parisien : “La pénurie qui touche AMD est un dommage collatéral des commandes monstres de puces par Huawei l’an dernier. les Etats-Unis ont interdit au taïwannais TSMC de fournir de nouveaux processeurs à Huawei à partir de septembre dernier. Avant cette deadline, le fabricant chinois a donc commandé en urgence des millions d’unités et monopolisé les chaînes de production pendant l’été au détriment des autres clients.” Huawei aurait donc pris les devants, au détriment de tous les autres géants de la tech.

Et comme si ça ne suffisait pas, la situation globale n’est pas non plus améliorée par la toute puissance des groupes de resellers, à l’image de cet achat simultané de 2000 consoles par les bots d’un crew anglais il y a de cela quelques jours. Les prévisions font désormais état d’un retour à la normal en fin d’année, le temps que toutes les chaînes de productions liées aux consoles nouvelles générations puissent se remettre en état de marche. Les restocks devraient continuer de se faire au compte-goutte, l’offre de produits étant largement inférieure à la demande. Bien chanceux seront ceux à mettre la main sur une PS5 ou une Xbox Series X/S au cours des prochains mois.

À lire aussi : Dix bonnes affaires High-Tech à saisir pendant les soldes d’hiver 2021.