Comment Hollywood perd de l’argent à cause de son manque de diversité

Les résultats d'un rapport du cabinet de conseil américain McKinsey & Company.

netflix black lives matters section programme
Extrait du film 'Moonlight'

Sur les questions de diversité, de représentation et d’inclusion, l’industrie cinématographique a encore des progrès à faire. Si Netflix a s’est engagé à verser 100 millions de dollars au cours des cinq prochaines années pour l’équité créative, Hollywood affiche un bilan négatif. L’un des problèmes majeurs étant la sous-évaluation des projets dirigés par des personnes noires.

Selon un rapport du cabinet de conseil américain McKinsey & Company, les budgets alloués aux films avec au moins deux professionnels noirs aux postes de producteur ou de réalisateur sont inférieurs de plus de 40 % à ceux des autres films. En revanche, ces projets génèrent 10 % de plus de revenus au box-office par dollar investi dans la distribution et la publicité que les films avec un ou pas de professionnels noirs. Un manque à gagner colossal de revenus annuels qui se chiffre à 10 milliards de dollars, d’après les estimations du cabinet. 

Réalisé en collaboration avec le BlackLight Collective, un collectif composé de cadres afro-américains du cinéma et de la télévision, le rapport s’appuie sur des entretiens menés avec plusieurs professionnels de l’industrie. « Lorsque la représentation des talents noirs à l’écran et derrière la caméra correspondra à la part des Noirs américains, et lorsque l’industrie aura réussi à démanteler les barrières qui empêchent les créateurs noirs de raconter une large gamme d’histoires, les téléspectateurs auront accès à de nombreux produits différents de l’expression créative noire », affirment les auteurs de l’étude. Reste à savoir si les principaux acteurs de l’industrie sont prêts à engager une refonte de tout l’écosystème hollywoodien. Une solution qui pour l’heure paraît utopique. 

A lire aussi: The Notorious B.I.G. : comment s’est construit son mythe