Jugée trop laide, la pochette créée par Virgil Abloh pour l’album posthume de Pop Smoke va être remplacée

Et internet s'est déchaîné.

pop smoke virgil abloh cover album posthume deluxe

Réaliser une pochette d’album est un exercice délicat, d’autant plus lorsqu’il s’agit d’un projet posthume. En dévoilant la cover de Shoot for the Stars, Aim for the Moon il y a quelques heures, Virgil Abloh ne s’attendait certainement pas à un tel bad buzz. En même temps, le travail médiocre du Directeur Artistique de Louis Vuitton ne méritait pas un meilleur traitement. Embauché par le label de Pop Smoke pour designer la pochette de cet album posthume, Virgil Abloh a révélé sa création il y a quelques heures de cela sur son compte Instagram.

Pour le créateur, cette dernière représente son ultime conversation avec le rappeur : “chaque rose a ses épines… même celles qui poussent dans le béton de Canarsie (ndlr : le quartier de Brooklyn d’où est originaire Pop Smoke).Et si elle aurait pu être touchante à la lecture des paroles d’Abloh, cette cover se révèle au contraire désastreuse.

Entre la piteuse qualité de la photo utilisée, des barbelés extrêmement kitsch et un détourage plus qu’approximatif pour un travail professionnel, la cover initiale de Shoot for the Stars, Aim for the Moon n’a pas tardé à faire réagir les réseaux sociaux, Twitter en tête. Moquée et critiquée de toute part, cette pochette a même forcé le label de Pop Smoke à prendre la parole. Victor Samuel, responsable du label du rappeur, a tout d’abord expliqué que le natif de Brooklyn avait toujours rêvé qu’Abloh réalise l’un de ses artworks. Devant le tollé suscité par le résultat, Samuel a finalement expliqué que cette cover ne verra pas le jour.

Victor Samuel a ensuite précisé sur son compte Instagram que ces changements seront apportés d’ici le 3 juillet prochain, la date de sortie de Shoot for the Stars, Aim for the Moon. De son côté, Virgil Abloh n’a pas encore réagi à cette décision.

En bonus, voici quelques tweets qui représentaient bien l’état d’esprit général des réseaux sociaux suite à la sortie de cet artwork improbable.

À lire aussi : MadeInParis est le plus américain des rappeurs français.