Grâce à son robot Perseverance, la NASA pourrait découvrir des traces de vie sur Mars

Le rover a atterri avec succès ce jeudi soir.

nasa rover perseverance mars

Après un périple long de sept mois, le rover Perseverance envoyé par la NASA sur la planète Mars est arrivé à bon port. C’est précisément hier, jeudi 18 février, que le véhicule s’est posé sur le cratère de Jezero, au terme de « sept minutes de terreur », pour reprendre les propos de la NASA, au cours desquelles le rover s’est séparé de la capsule qui le transporte. Engin le plus gros et le sophistiqué jamais envoyé sur la planète Mars, Perseverance pèse pas moins d’une tonne, est équipé de dix-neuf caméras et, une première, de deux micros. A ce jour, il est le cinquième rover à avoir abouti son voyage depuis 1997.

La mission Mars 2020, qui a décollé en juillet dernier, est la première ayant pour but de prouver une existence antérieure de la vie sur Mars. En effet, ce qui a durant des siècles été perçu comme une légende pourrait s’avérer bien réel. Les chercheurs de la NASA affirment que le cratère Jezero abritait un profond lac d’environ 50 km de large il y a plus de trois milliards et demi d’années. Les scientifiques estiment que l’environnement a probablement préservé des traces microscopiques d’anciens organismes, et l’objectif de Perseverance est de prélever des échantillons qui seront ensuite analysés par les laboratoires les plus performants pour y distinguer, peut-être, des preuves de la vie sur Mars. La mission Mars 2020 pourrait lever le voile sur l’un des plus grandes interrogations de l’homme, l’existence ou non de la vie sur Mars. Réalité ou fiction ? Il faudra s’armer d’encore un peu de patience pour le savoir.

Si vous avez manqué le live, vous pouvez le retrouver ci-dessous:

À lire aussi: Cette Rolls Royce électrique faite sur-mesure pour Justin Bieber est digne d’un film de science-fiction